Quels sont les deux types du 3e pilier ?

Quels sont les deux types du 3e pilier ?

Le 3e pilier est un complément du 1er et 2e pilier. Grâce à lui, les particuliers arrivent à maintenir un niveau de vie confortable et prévoient toute une éventualité de la vie courante. En effet, pour être plus efficace, le 3e pilier se départage en deux pour plus répondre aux besoins de la population. Quels sont les deux types du 3e pilier ? A quel 3e pilier souscrire ? Dans cet article, découvrez toutes les informations.

Premier type : le 3e pilier A ou lié

Le pilier 3A  ou lié est un système de prévoyance individuelle destinée aux salariés et aux indépendants. Il est établi pour accompagner l’assuré jusqu’au moment de départ à la retraite. Le pilier 3A peut être souscrire auprès d’une structure d’assurance ou effectuer au sein d’une banque comme l’ouverture d’un compte d’épargne prévoyance. Par ailleurs, vous avez la possibilité d’effectuer un retrait des fonds versés. Cette action est possible si et seulement si  les primes du contrat sont payées. De même, vous devez être éligible à une des conditions à savoir : vous êtes devenu indépendant, vous désirez vous expatrier, vous achetez votre propre logement, ou aller sur ce site web pour d’autres conditions. Des taxes fiscales de 5% à 7% sont retirés du capital et les intérêts une fois le contrat finalisé.

Deuxième type : le 3e pilier B ou libre

Le pilier 3B est une prévoyance individuelle destinée à tous. Cependant, ce type de pilier n’est approuvé que chez les compagnies d’assurance. Le 3e pilier libre est ouvert à tout le monde et permet de bénéficier des conditions fiscales avantageuses. Le capital de fond au terme du contrat n’est pas  imposé dans un pilier 3B. Par contre, au cours du contrat, votre capital est imposé à travers les valeurs de rachat et considéré comme une fortune. Par ailleurs, le 3e  pilier libre possède une durée de contrat illimité, contrairement au 3e pilier lié.